Notre découverte ce mois-ci : un jeune homme devient millionnaire en recyclant tous les déchets en une matière plastique recyclable à l'infini!

Qui n'a pas rêvé de trouver l'idée de génie qui pourrait le faire devenir riche? Avouez, vous y avez déjà réfléchi et peut-être le faites vous encore! Mais imaginez devenir un millionnaire avant 30 ans tout simplement en s'approvisionnant de ce que vous mettez dans vos poubelles!Tom Szaky de Trenton N.J., É.-U. fondateur de TerraCycle, a inventé une nouvelle matière plastique recyclable à l'infini. Ces granules de plastique sont fabriquées à partir des millions de tonnes de déchets que les consommateurs lui envoient par la poste. N'allez pas croire que ce sont les déchets de plastique recyclable usuels, car rien ne lui résiste pas même les mégots de cigarettes, les gommes mâchées ou les couches ! Tout simplement génial.

Regardez la vidéo

Tom Szaky - Série de portrait Shamengo from Laure BIGNALET on Vimeo.

 

Faire participer les jeunes à un programme de recyclage

Ce qui est d'autant fantastique, c'est que de nombreuses écoles aux É.-U. participent à cette collecte de déchets et envoient par la poste leur contribution à son approvisionnement. Même symbolique ce geste est lourd de conséquences, car ces jeunes ne regardent plus les poubelles de la même manière. Pour eux, ce sont des coffres aux trésors, puisque TerraCycle a mis sur pieds un programme de brigades par thème de déchets qui permet d'accumuler des points et d'envoyer gratuitement ces déchets par la poste. Une véritable roue humaine qui recycle tout, même ses points accumulés pour des organismes de charité. Voilà une manière plus que louable d'inculquer aux jeunes des valeurs "durables".

Un mouvement de fond qui gagne le cœur de tous : l'éco-capitalisme!

Le mouvement dans lequel s'inscrit Tom Szaky est appelé l'éco-capitalisme et l' "upcycling". Si la notion de capitalisme appliqué à l'écologie est facile à comprendre (certains l'appellent aussi l'écohérence), le "upcycling" requiert un peu d'explications. En effet, ce néologisme se traduit en français par la valorisation des déchets ou revalorisation qui implique la transformation d'un déchet matériel ou un produit en apparence inutile en un nouveau matériau ou produit de qualité ou d'utilité supérieure. Dit autrement : nous faisons mieux avec le produit final qu'avec les déchets qui l'ont nourri. Un sac de croustilles ou une couche usagée valent moins qu'un parc d'amusement pour enfants qui sera 100% recyclable à l'infini. Une nouvelle économie se met au pas de notre équilibre avec la nature.

Ce mouvement vous intéresse? Tom a écrit son 1er livre "Revolution in a Bottle" (une révolution dans une bouteille)!

Partager vos commentaires et vos idées vertes avec nous, nous sommes nous aussi dans le mouvement de la révolution verte avec nos boîtes usagées (réutilisation) et recyclées.

L'équipe de Cartonnerie Montréal™