Nous sommes toujours à l’affût d'idées innovatrices afin de trouver de nouvelles utilisations aux boîtes usagées. Entre construire des cathédrales en carton ou des maisons isolées en carton, les transformer en projets créatifs pour amuser les enfants avec des boîtes en carton, ou en objet d’utilité pour améliorer la qualité de vie, nous ne pouvons résister ce mois-ci à vous parler de la dernière invention née, encore une fois, des boîtes de carton usagées : le four en carton à énergie solaire.

La petite histoire derrière cette idée de génie

Jon Bohmer, Norvégien, jouait avec ses deux petites filles, évidemment avec des boîtes usagées, lorsqu’il a eût cette idée géniale de fabriquer un four à énergie solaire qui allait régler les problèmes des populations pauvres pour un petit 5 $. Accessible, cette solution est hautement écologique, tant par ses composantes de fabrication, que par l'effet positif sur la déforestation engendrée par des populations rurales qui doivent brûler une quantité phénoménale de bois pour faire cuire leurs aliments. Un problème qui s’aggrave chaque jour, puisque cette déforestation cause des problèmes d’irrigation et apporte des problèmes d’inondation avec chaque pluie. Entre sécheresse et famine, c'est plus de trois milliards d’humains sur terre qui doivent lutter pour leurs besoins primaires.

Comment fonctionne ce four en boîtes de carton usagées?

Ce design ingénieux est simple: deux boîtes en carton, une à l’intérieur de l’autre, avec un couvert en acrylique qui permet aux rayons du soleil de pénétrer à l’intérieur et d’enfermer la chaleur. De la peinture noire sur la boîte intérieure, et du papier d’aluminium sur celle extérieure, permettent de concentrer la chaleur. Le degré de chaleur s’élève suffisamment haut pour être en mesure de faire cuire des casseroles, cuire un pain et faire bouillir de l’eau. Tout simplement incroyable, mais bien vrai! Avec les recherches, il semble qu’un prototype avait déjà été présenté en 1970, mais rejeté à cette époque faute d’intérêt écologique.

Les boîtes en carton usagées au secours des enfants

Vous aurez sûrement compris que l’accès à l’eau bouillie permettrait de sauver des millions de vie, et d’enfants particulièrement, de l’empoisonnement à l’eau contaminé, et la déshydratation causée par le manque d’accès à l’eau potable.Il n’est pas étonnant que l’invention de Jon Bohmer ait remporté en 2009, parmi 300 autres inventions, le grand prix du défi «  Climate Change » qui permet de découvrir et de faire connaître les innovations les plus pratiques pour améliorer le changement climatique. Comme l’inventeur l’a si bien dit: "Pendant que certains veulent envoyer les humains sur Mars, j’ai cherché une solution un peu plus terre à terre avec cette invention baptisée : «  Kyoto Box »".

Une fierté qui mérite d’être partagée

La production de cette « boîte Kyoto » a démarré à Nairobi au Kenya, et au sommet de sa fabrication, 2.5 millions de fours sont produits mensuellement. Bien sûr, il est difficile d’imaginer faire bouillir notre eau sur un four en carton, mais cela nous rappelle à quel point, notre mission est plus d’actualité que jamais. Participer à la réduction des gaz à effet de serre par des actions concrètes, comme le recyclage, et la réutilisation surtout, des boîtes en carton, nous apparaît la voie écologique, et tout ceci serait impossible sans votre soutien! 

Bravo aux inventeurs qui savent reconnaître la valeur écologique du carton!

L'équipe de Cartonnerie Montréal™!